Big Bold Brows

Beauté

cara-delevingne

L’autre jour je lisais un article sur les sourcils dans le AM NewYork, l’équivalent du métro en France. On y voit souvent des colonnes « People » mais rarement des sujets « beauté ». Néanmoins, j’ai trouvé l’article assez intéressant et j’ai souhaité le partager avec vous.

Selon une recherche menée par le groupe NPD, le segment « sourcils » a généré 122 millions $ de chiffre d’affaires et est la catégorie en plus forte progression (+ 28%) sur 12 mois à Mars 2014.

L’effet déclencheur?

Nombreux sont ceux qui pensent que c’est le super model Cara Delevingne qui aurait lancé la tendance des sourcils épais. A 22 ans, le mannequin est en effet reconnu pour ses sourcils proéminents, qui ont d’ailleurs leur propre compte Twitter @eyebrow_cara.

Le journal UK’s Daily Mail affirme même que Cara serait responsable de la baisse des ventes de pinces a épiler.

Publicités

Le soin préféré des ongles

Beauté

ongle_g

La majorité des femmes rencontrent des difficultés à laisser pousser leurs ongles très longs.

Ils se cassent ou se dédoublent toujours à un moment donné. Et souvent, pas tous en même temps, laissant des longueurs disparates d’un doigt ou d’une main à l’autre.

Nous avons donc souvent tendance à abandonner nos ongles. Pourtant il existe un soin miracle: l’Hérôme.

Chirurgie Des Yeux

Beauté

Chirurgie des yeux

J’avais envie de vous parler de ce sujet tout simplement parce que je réalise que les gens ne savent pas forcément de quoi il s’agit ou on en tout cas une vague idée de ce que c’est.

EN QUOI CONSISTE L’OPERATION?

“La chirurgie réfractive a pour but de corriger les anomalies optiques des yeux telles que la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme et la presbytie, pour réduire au maximum la dépendance et l’usage des lunettes et/ou de lentilles de contact. Elle fait appelle aux technologies les plus récentes des lasers ophtalmologiques et des implants intra-oculaires. »

Je suis myope depuis toujours (ou Presque). Je ne saurais vous dire qu’elle est mon acuité visuelle mais ce que je peux dire c’est que je devais porter mes lunettes en conduisant, en regardant la télé et au travail.

Sans mes lunettes, j’avais beaucoup de mal à lire les détails au loin ou à reconnaitre les gens dans la rue. Une personne m’a même dit une fois que j’étais hautaine car je ne disais pas bonjour. Et bien oui tient!!! C’est parce que je ne t’ai pas vu…

Bref, je n’aimais vraiment pas porter mes lunettes car j’avais l’impression d’être enfermée et puis ça me donnait un air très sérieux.

Quand les logos s’installent jusqu’aux bouts de nos ongles

Beauté

73461b87dde46da7f71c8ec00633cd0c

A mon époque, les jeunes s’identifiaient aux marques par les vêtements qu’ils portaient. Il fallait toujours avoir les dernières baskets ou blouson à la mode. La marque, « signe ostentatoire de branchitude », donnait et donne encore aujourd’hui un sentiment d‘appartenance à un groupe. Plus qu’une image, les marques véhiculent « une atmosphère, un caractère capable d’ingérer les gens à une communauté partageant une expérience commune« *. 

L’addiction à une marque est aujourd’hui davantage mis en valeur grâce aux réseaux sociaux et à la mention « J’aime » de Facebook. Il ne s’agit plus simplement d’afficher ses goûts mais des les revendiquer (Ex : je suis personnellement une Apple Addict).

« La valeur économique d’une marque découle essentiellement de son « capital éthique », c’est-à-dire des affects qu’elles suscitent auprès des consommateurs »*.