Les conseils de Felicia Leatherwood

Coiffures

felicia-leatherwood

Coiffeuse renommée à L.A, Felicia Leatherwood a commencé à se coiffer à l’âge de 9 ans. Elle a acquis son expérience avec le temps et a appris de ses erreurs. Elle s’est notamment essayé au défrisage, avec l’idée préconçue que plus elle laissait la crème défrisante sur sa tête, plus ses cheveux seraient lisses. Cela lui a causé de gros problèmes. Elle a donc arrêté de s’infliger ce traitement au bout d’un an.
Aujourd’hui, elle coiffe les stars et fait figure de référence parmi les professionnels de la coiffure.

Lors de la Natural Hair Academy, Felicia nous a délivré ses plus précieux conseils en matière de soins capillaires. Voici ses secrets de beauté.

Comment choisir son coiffeur ?

Felicia nous éclaire sur cette démarche qui peut se révéler parfois difficile pour celles qui craignent d’être déçues.
1- Elle pense tout d’abord que nous devons sentir une connection, un feeling avec la personne qui nous reçoit. Si vous n’avez pas une relation de confiance avec votre coiffeur ou l’amie qui vous coiffe « et qui vous veut du bien », c’est que ce n’est pas la bonne personne.
2- Votre coiffeur doit également bien comprendre vos besoins et la coiffure que vous souhaitez. Felicia nous rappelle, qu’une bonne façon d’expliquer à son coiffeur ce que l’on souhaite est de lui montrer des photos de coupes ou de couleurs. Cela lui permettra ainsi de mieux appréhender vos attentes.
3- Vous devez vous garantir que votre coiffeur maîtrise parfaitement le cheveu afro. Par exemple, beaucoup de coiffeurs pensent que pour couper un cheveu afro il faut le lisser alors q’un simple brushing suffit. Poser lui la question sans complexe. Demandez lui également quel est le pourcentage de clientèle ethnique dans son salon avec des cheveux naturels.
4- Jouez la transparence avec votre coiffeur. Dîtes-lui que vous n’êtes pas à l’aise et proposez-lui de vous montrer la longueur qu’il souhaite couper.

Comment couper ses cheveux?

Felicia nous explique qu’il est possible de couper ses cheveux soi-même sans avoir besoin de se déplacer chez le coiffeur. Pour cela, elle conseille de faire un brushing (à température froide pour ne pas abîmer ses cheveux, en ayant préalablement appliqué une crème protectrice), de les twister puis de couper le bout à 1 cm (ce qui correspond à la moitié d’un pouce). Elle recommande de les couper toutes les 8 à 10 semaines. Plusieurs facteurs doivent nous alerter. Par exemple, si le bout est difficile à démêler et commence à faire des nœuds ou lorsqu’il y a pleins de petits cheveux par terre. Le brushing doit se faire 2 fois par mois tout au plus.

Comment démêler ses cheveux?
Le démêlage est une étape très importante dans l’entretien des cheveux frisés et crépus. Felicia compare le démêlage à des cheveux qui font l’amour et lorsque l’on essaie de les séparer ils crient « non!!!! ». Celui-ci doit se faire à l’aide de « conditioners » à appliquer sur cheveux humides ou mouillés et d’un peigne à dents larges. Il existe différents types de conditionners : les deep conditioners ou masques qui se posent 30 minutes, de préférence avec un apport de chaleur (casque ou bonnet auto-chauffant) et les leave-in conditionners (sans rinçage) que l’on va plutôt utiliser en crème de jour. Afin de mieux définir le produit qui vous correspond, Felicia suggère d’essayer plusieurs conditioners sur différentes parties de la tête, ce qui permet de mieux voir les résultats. Une fois le démêlage réalisé, vous pouvez faire des vanilles ou twist-out (très prisés pour les coiffures du soir).

Comment entretenir ses cheveux pendant une transition?
Quelque soit son type de cheveux, il est important de les protéger contre les agressions extérieures. En hiver, les crèmes vont protéger les cheveux du froid et en été les gels vont les préserver de l’humidité. Pendant une transition, le twist-out ou les tresses vont permettre d’uniformiser les 2 textures (les repousses et la partie défrisée). Felicia recommande de les couper petit à petit afin qu’ils repoussent sainement. Les produits recommandés sont : l’huile de Castor (ou Castor Oil) et l’huile de Carapate. Des compléments alimentaires peuvent également vous aider à apporter les nutriments nécessaires à la bonne croissance de vos cheveux. Felicia suggère également de les couper plus courts derrière en les laissant plus longs devant afin de créer un effet structuré. Vous pouvez également les colorer. Attention à bien utiliser des produits non agressifs pour couvrir vos cheveux blancs (ex : henné).

J’espère que les conseils de Felicia vous auront apporté quelques réponses. Surtout, n’oubliez pas que devenir naturelle est une aventure de tous les jours qui nécessite d’essayer sans relâche jusqu’à ce que vous trouviez le produit et la méthode qui vous correspondent.

Alors mes chères curlfriends, à vos peignes et à très vite pour de nouveaux conseils.

FMH.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s